Quel intérêt de disposer du logiciel R ?

Dans un monde qui est en constante évolution, les technologies informatiques sont devenues incontournables. Elles interviennent dans la plupart des domaines et permettent de rendre un travail plus rapide et méticuleux tout en minimisant les erreurs. Parmi ces domaines, on peut citer la statistique, une partie essentielle des mathématiques qui traite les informations d’un échantillon relatif à une population d’origine. Cet article est consacré au logiciel R qui est un programme de traitement statistique.

Que faire avec le logiciel R ?

R est un logiciel libre destiné aux statistiques et à la science des données. Il fournit une grande quantité de fonctions statistiques et de graphiques. R est un langage de programmation orienté  sur l’objet. C’est également un langage interprété. Donc son exécution ne nécessite pas forcément une compilation et les commandes entrées au clavier sont directement exécutées. Le logiciel R est donc un environnement de développement intégré qui peut compiler ou exécuter un code écrit en langage R.

Vous pouvez télécharger R et l’installer gratuitement. Les fichiers et instructions nécessaires à son exécution sont facilement accessibles. R peut faire partie d’un multitraitement symétrique ou smp comme c’est la norme actuellement pour les systèmes d’exploitation. R peut produire de nouveaux fichiers tels que les tables, les graphiques ou autres. Dataframe est le nom de R pour un tableau de données  avec ‘‘data’’ pour données et ‘‘frame’’ pour cadre. Un tableau de données est organisé en lignes et colonnes, les lignes correspondant aux observations et les colonnes, aux variables (une variable étant le nom pour une valeur). Le logiciel R facilite donc l’analyse statistique et peut servir par exemple dans l’étude de certaines informations.  Il est facile à utiliser. Avec une   petite formation en la matière, même les enfants peuvent l’employer.

Quelle plus-value apporte le logiciel R au statisticien ?

Plusieurs professionnels font appel à la statistique pour le traitement de données dans le but d’une perpétuelle amélioration des résultats. Ainsi, la  maitrise du logiciel R s’avère très utile pour un informaticien comme pour un individu lambda soucieux d’avoir une meilleure appréhension de ce qu’il fait. De plus, le logiciel R présente plusieurs avantages. C’est une multiplateforme et fonctionne donc sur les systèmes d’exploitations Linux, Mac OS et Windows.

R est également un logiciel libre et gratuit. Il faut bien faire la nuance entre ces deux termes et ceci montre tout l’intérêt de disposer de ce programme. C’est un logiciel très puissant dont les fonctionnalités de base peuvent être étendues. Il offre plus de possibilités de manipulations que les autres logiciels usuels d’analyse statistique et est utilisé dans tous les secteurs scientifiques. C’est également un logiciel plutôt simple à utiliser et il existe des formations gratuites ou payantes pour le maîtriser.

 

Quelques conseils logistiques pour le dernier kilomètre

Grâce au commerce en ligne, le client peut désormais faire son achat et se faire livrer à domicile son produit sans se déplacer. Mais ce que nous remarquons est que la livraison des produits devient de plus en plus difficile pour les prestataires (entreprises) lorsqu’ils s’approchent du dernier endroit de livraison. Voici quelques conseils pour réussir la gestion  du dernier kilomètre.

Que retenir de la logistique du dernier kilomètre ?

Au cours du processus de livraison dans la grande distribution, le dernier kilomètre parcouru par la marchandise est le plus ardu à régir et le plus coûteux. Si nous prenons l’exemple de la France par exemple, les données révèlent que le prix du dernier kilomètre accroît de 10 % toutes les années. Et dans un futur proche, le dernier kilomètre équivaudra à 2,6 milliards d’euros ;  ce qui est quand même considérable pour l’économie.

Hausse du taux démographique, flux physique consistant de la population, embouteillages observés surtout en milieu urbain… voilà  quelques facteurs qui sont à la base des difficultés rencontrées dans la gestion du dernier kilomètre. En plus d’occasionner une hausse du montant de manutention et d’entreposage  des approvisionnements, le dernier kilomètre engendre d’autres soucis d’ordre écologique.  Face à ce qui s’avère être une véritable épine pour le développement des activités commerciales et la préservation de l’environnement, que faut-il faire ?

Conseils pour une gestion efficiente du dernier kilomètre

Une solution efficace pour la bonne gestion de la logistique du dernier kilomètre est la mutualisation des approvisionnements. Il s’agit d’un moyen qui permet la réforme logistique par la construction ou la location d’un entrepôt par plusieurs entreprises. Cela permet un acheminement plus dégagé des biens et services. Les magasins d’entreposage étant ainsi à la fin de la chaîne logistique, ils permettront une bonne gestion des flux des manutentions. Par conséquent, la gestion des stocks des marchandises est mieux assurée.

La gestion mutualisée des approvisionnements amoindrirait le prix du transport routier. Quant à la distribution de produits, les transporteurs n’auront plus à effectuer d’interminables heures sur la route, ni à faire face aux bouchons avant de parvenir à leur secteur d’expédition. L’autre avantage est une diminution de 20 à 50 % des émissions de C02 engendrée par la bonne gestion du dernier kilomètre. Voyez cela sous cet angle : la construction ou location d’un entrepôt entraîne la diminution des heures de transport de la marchandise jusqu’au client. En définitive, les dépenses de l’entreprise et les émissions de CO2 sont amoindries.  La mutualisation des flux est par ailleurs la solution idéale pour une externalisation logistique réussie.

 

Comment comprendre facilement la logistique du dernier kilomètre ?

Avec le développement de l’e-commerce, plusieurs entreprises proposent à leurs clients la livraison à domicile. Cela implique l’utilisation de différents moyens de transport jusqu’à l’adresse indiquée par le client. Dans la chaine logistique,  on observe que le dernier kilomètre est le plus important. Comment peut-on expliquer la logistique du dernier kilomètre ? Réponse dans ce billet !

Logistique du dernier kilomètre, qu’est-ce que c’est ?

La logistique est un ensemble de processus pour le transport de tout bien de son point d’origine vers le consommateur final qu’est le client. Le terme « dernier kilomètre » est avant tout une image. Il fait référence aux derniers kilomètres parcourus par le bien à livrer à l’adresse du client. Cette distance est problématique car, elle est la plus coûteuse et représente 25 à 30 % du coût de livraison total. En France, son coût continue d’augmenter d’un pourcentage de 10 % chaque année, ce qui est vraiment énorme.  En somme, la logistique dernier kilomètre  permet de planifier la gestion des flux et la gestion des stocks de marchandises pour un meilleur coût de transport vers l’utilisateur final, dans un délai optimal.

Quel impact a le dernier kilomètre en logistique ?

Il est important de comprendre l’impact du dernier kilomètre sur le coût de revient des marchandises, en matière de logistique. Plus le produit se rapproche de son point de livraison final,  plus le coût de sa manutention augmente. En effet, les coûts de transport des biens depuis le point de départ vers les entrepôts sont souvent bien maîtrisés. Les produits transportés partent ensemble vers les centres de livraison. Par contre, plus on se rapproche de la destination finale et plus le transport devient complexe. La distance à parcourir peut être longue, le temps d’acheminement incertain, les conditions d’acheminement peuvent changer, etc. Tout ceci influence le coût de revient final du produit à livrer.

Comment améliorer la logistique du dernier kilomètre ?

D’un point de vue économique, pour améliorer la logistique du dernier kilomètre, il faut mutualiser l’acheminement des marchandises. Il s’agit de livrer plusieurs clients particuliers de plusieurs sociétés par le biais d’une seule et même entité. Dans la pratique, cela consiste à créer des espaces logistiques urbains afin de centraliser toutes les livraisons vers un espace central au centre-ville. De ces espaces centraux, partent maintenant des véhicules de livraison plus adaptés au dernier kilomètre. L’autre option pour réduire l’impact de la logistique du dernier kilomètre reste l’externalisation logistique. En effet, compte tenu de l’enjeu de plus en plus croissant du dernier kilomètre, plusieurs prestataires se sont spécialisés dans ce type de transport nouveau.

La logistique du dernier kilomètre, c’est quoi ?

L’essor de l’e-commerce et des technologies de la communication a rendu décisives les livraisons à domicile de marchandises pour fidéliser les clients. Pour les entreprises, le « dernier kilomètre » ou distance finale à parcourir avant délivrance du produit chez le client se révèle pourtant onéreux et délicat à gérer. Que regroupe l’expression : logistique du dernier kilomètre ?

Continue reading « La logistique du dernier kilomètre, c’est quoi ? »

Référencement web : comment respecter l’algorithme de Google ?

Google est le moteur de recherche le plus utilisé avec près de 95,2 % du marché. Ce moteur obéit à des règles strictes concernant le référencement des articles sur le web. Il possède plusieurs algorithmes qui l’aident à classer les sites internet selon des critères de choix bien distincts. Pour optimiser son référencement, il faut donc bien respecter ces algorithmes.

Continue reading « Référencement web : comment respecter l’algorithme de Google ? »

Quand solliciter une agence de traduction en anglais ?

Pour bien communiquer, vous avez besoin de le faire dans plusieurs langues afin d’atteindre une cible plus large. Étant donné que l’anglais est la langue la plus parlée dans le monde, opter pour cette langue présente forcément des avantages. Si vous ne vous y connaissez pas trop, vous aurez besoin des services d’une agence de traduction en anglais . Découvrez ici, les occasions pour lesquelles vous pouvez solliciter une telle agence.

Continue reading « Quand solliciter une agence de traduction en anglais ? »

Trouvez le bon équilibre avec le télétravail

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont été créées afin de faciliter la tâche à l’homme dans différents secteurs. Elles  sont beaucoup plus utilisées pour pratiquer certains métiers. Avez-vous déjà entendu parler du télétravail ? Dans cet article, nous vous disons ce que c’est et vous donnons des conseils pour le réussir.

Qu’est-ce que le télétravail ?

Le télétravail est un mode de travail né grâce à l’avènement des TIC. En fait, cela consiste pour le travailleur à effectuer les tâches qui lui sont assignées hors des bureaux de son employeur. Il peut donc travailler chez lui, dans un café ou dans tout autre endroit qui n’est pas l’entreprise pour laquelle il travaille.  Pour cela, le télétravailleur a besoin d’utiliser des outils tels qu’internet, un ordinateur, une tablette, etc.

Comment réussir le télétravail ?

La première chose à faire pour réussir le télétravail est donc de prendre soin de votre lieu de travail. Vous travaillez peut-être à la maison mais vous ne devez pas vous installer n’importe où. Vous pouvez vous créer un espace de travail quelque part afin de ne pas être dérangé. Vous pouvez personnaliser une chambre inoccupée de telle sorte que vous soyez réellement en mesure de vous y sentir à l’aise. Optez pour un endroit qui ne se trouve pas trop à côté des pièces de vie.

La deuxième chose à faire concerne l’emploi du temps. Le télétravail rend flexible la gestion de votre temps. Ce sera à vous de planifier vos différentes tâches en fonction des heures. Ce qu’il y a donc à faire est de réaliser un emploi de temps  précis et assez complet. L’emploi du temps comportera les horaires auxquels vous travaillerez, le temps des pauses, le temps de début et de fin. N’hésitez pas à montrer votre agenda de travail à votre famille et à vos collègues afin que ces derniers vous aident à le respecter. Il est par ailleurs important de toujours rester en contact avec l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

La difficulté du télétravail réside surtout dans le risque de mélanger travail et vie privée. Pour cela, il vous faut une vraie autodiscipline. C’est grâce à l’autodiscipline que vous ne verserez pas dans les tâches personnelles ou  la procrastination. Travailler de chez vous peut aussi vous laisser entrer dans une sorte de perfectionnisme qui vous fera oublier votre famille. L’autodiscipline est la clé.  Si vous êtes novice en la matière, vous pourrez vous référer au site https://www.re-moov.fr/ . Vous y trouverez des éléments importants pour réussir vos débuts en télétravail.

Quelles formations faire avant de créer une entreprise ?

Quel que soit votre domaine d’activité, si vous souhaitez créer une entreprise, vous devez disposer de certaines connaissances très importantes afin de mieux conduire la gestion de celle-ci. Nous vous proposons à travers cet article de découvrir deux types de formations importantes que vous devriez faire avant de créer votre entreprise et les centres dans lesquels vous pouvez vous faire former. Lisez donc pour en savoir plus sur le sujet !

Continue reading « Quelles formations faire avant de créer une entreprise ? »

Différences entre le SEO et le SEA

Le référencement constitue l’une des principales clés pour avoir du trafic sur son site et pour améliorer sa visibilité. Lorsqu’une page n’est pas bien référencée dans les moteurs de recherche, elle perd de la valeur. Les webmarketers rêvent d’avoir leurs pages positionnées en haut des résultats des moteurs de recherche. Cela ne sera possible, que si la page web respecte certains critères ou que si elle est bien référencée. Les référencements SEO et SEA constituent les meilleures stratégies marketing à mettre en place, pour mieux se positionner. Qu’est-ce qui différencie ses deux formes de référencement ?

Continue reading « Différences entre le SEO et le SEA »

Sites amis / partenaires

strategest.fr - incog.fr - mywebgeneration.fr - phpdesigner.fr